Les chasseurs, pas si efficaces pour les agriculteurs ?

 Lundi a vu les premières battues aux sangliers se dérouler et par chance, aucun accident à déclarer. Cette ouverture a eu lieu quelques jours après la réforme sur le permis national de chasse qui se voit passer de 400 à 200 euros, afin que les chasseurs soient plus mobiles et viennent réguler les populations de gibier sur tout le territoire français et notamment là où les fusils se font attendre.

Le mois dernier, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA a délibérément mis en doute l'efficacité des chasseurs sur la régulation de la prolifération des populations de sanglier sur le territoire français.
Il s'avère que, par an, les chasseurs abattent environ 700.000 sangliers, mais il en demeure 4 millions. Elle continue par dire qu'il faut accentuer le nombres de chasseurs et de chasses pour que les populations de sangliers continuent de baisser. C'est en collaboration avec le Conseil national de la chasse que plusieurs réformes vont surement voir le jour à savoir une qui prône un allongement d'un mois de la chasse aux sangliers.

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés