Le chasseur du XXIème siècle

Le chasseur du XXIe siècle a beaucoup évolué comme on aura pu le constater aussi lors du Salon de la chasse qui s'est tenu fin mai à Toulouse avec notamment la partie dédiée à l'accueil des nouveaux pratiquants. La logique qui prévaut aujourd'hui, et la Haute-Garonne en est un bon exemple (lire-ci contre à gauche) n'est plus de jalousement garder «son» territoire pour soi seul mais de l'ouvrir. L'évolution ? Elle se lit aussi dans le rapport que développent aujourd'hui les chasseurs avec leur environnement naturel et… économique. Le stand audois «chasse-tourisme» aura ainsi mis l'accent sur «la chasse durable et le tourisme dans l'Aude» et les perspectives de diversification qu'il ouvre comme l'espace «chasseurs, acteurs de l'économie et de la vie locale» aura rappelé l'implication des associations dans le quotidien des territoires.

Enfin, quant au partage des espaces naturels par différents usagers, évoqué ci-dessus, les presque 10 000 visiteurs du Salon auront pu constater que la sécurité à la chasse restait la priorité pour l'avenir.

crédit : https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/29/2827478-chasseurs-et-randonneurs-sont-desormais-des-partenaires-naturels.html

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés